Lise DE LA SALLE

Lise de la Salle se produit sur les grandes scènes internationales depuis plus de 15 ans et s’est positionnée comme l’une des musiciennes majeures de sa génération, à la sensibilité et la maturité hors paires. Son jeu a inspiré le Washington Post : « Pendant les plupart de ses concerts, le public doit se souvenir de respirer… l’euphorie n’a cessé qu’à la seconde où ses mains ont quitté le clavier. ».

En septembre 2018, Le Monde écrit : « Lise de la Salle est une artiste accomplie, elle atteint un degré d’évidence qui empêche d’imaginer qu’une autre interprétation soit possible » Lise de la Salle joue avec les orchestres les plus prestigieux : aux Etats-Unis (Chicago, Boston, Dallas Symphony Orchestras, Los Angeles Philharmonic, Philadelphia Orchestra), au RoyaumeUni (London Symphony Orchestra, Philharmonia), à travers l’Europe en Allemagne (Deutsches Symphonie-Orchester et Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin, Münchner Philharmoniker, Dresden Staatskapelle, WDR Sinfoniorchester Köln), dans sa France natale (Orchestre national de France, Orchestre national de Lyon), également en Italie (Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, Filarmonica della Scala, Orchestra Sinfonica Nazionale Della RAI di Torino), avec l’Orchestre National de Belgique, les orchestres philharmoniques de Rotterdam et SaintPetersburg, et en Asie (NHK and Singapore Symphony, Tokyo Metropolitan).

Elle collabore avec des chefs tels que Fabio Luisi, James Conlon, Antonio Pappano, Ludovic Morlot, Fabien Gabel, Marek Janowski, Robin Ticciati, Jakub Hrusa, Stephane Denève, Osmö Vanska, James Gaffigan, Lawrence Foster, Jun Märkl, Semyon Bychkov et Dennis Russell Davies. Lise de la Salle se produit en récital dans les plus grandes salles internationales : Vienna Musikverein, Concertgebouw d’Amsterdam, Herkulessaal de Munich, Berlin Philharmonie, Tonhalle Zurich, Lucerne KKL, Bozar à Brussels, Wigmore Hall et Royal Festival Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Hollywood Bowl, et les festivals Klavier Festival Ruhr et Bad Kissingen, Verbier, La Roque d’Anthéron, Bucharest Enescu Festival, San Francisco Performances, Chicago Symphony recital series, festivals d’Aspen et Ravinia…

En 2014 elle devient la première Artiste en Résidence de l’Opéra de Zurich et se produit à New York dans la Great Performers Series du Lincoln Center avec l’Orchestre Symphonique de Vienne. Parmi les points forts de 2018-19, notons ses débuts avec le Royal Philharmonic Orchestra sous la direction de Rafael Payare au Royal Festival Hall, des concerts avec Detroit Symphony Orchestra, Münchner Kammerorchester, Atlanta Symphony Orchestra, ainsi que des récitals à l’Auditorium du Louvre, au KKL de Lucerne, dans la Tonhalle de Zurich, au Alice Tully Hall (New York) et au Wigmore Hall. Lise de la Salle est également très impliquée dans des missions de transmissions et participe à de nombreuses masterclasses lors de ses tournées. Lise de la Salle enregistre pour le label Naive. Parmi ses nombreux disques récompensés, on peut citer le Concerto n°2, op.21 avec Fabio Luisi et le Staatskapelle Dresden.

En mai 2011, Naïve produit son 6e disque pour célébrer le bicentennaire de Liszt. Le CD reçoit un Diapason d’Or et l’Editor’s Choice de Gramophone qui cite : « La merveilleusement talentueuse pianiste de 23 ans nous livre un récital Liszt d’une force, d’une poésie et d’une maturité étonnantes pour quelqu’un de si jeune ». Ses deux derniers enregistrements sortent en 2018 : « Bach Unlimited » pour le premier, un disque Naïve centré sur Bach, avec son Concerto Italien, la Fantaisie et Fugue sur le thème B.A.C.H. de Liszt et la Chaconne de Bach/Busoni ; et « Paris-Moscou » pour le second, enregistré avec le violoncelliste Christian-Pierre La Marca, célébrant les relations musicales entre Paris et Moscou (Sony Classical). Née à Cherbourg en 1988, Lise de la Salle commence le piano à l’âge de 4 ans et donne son premier concert 5 ans plus tard lors d’un enregistrement live pour Radio France.

Elle étudie au Conservatoire de Paris et se produit dans son premier concerto à l’âge de 13 ans avec le Concerto n°2 de Beethoven à Avignon, dans son premier récital à Paris à l’Auditorium du Louvre avant de partir en tournée avec l’Orchestre national d’Ile-de-France dans le Concerto en Ré majeur de Haydn. Elle a travaillé étroitement avec Pascal Nemirovski et reçu les conseils de Genevieve JoyDutilleux. Lauréate du concours Young Concert Artists International Auditions de New York en 2004, elle remporte également le Premier Prix du Concours International Ettlingen en Allemagne, ainsi que le prix Bärenreiter.