Nadège Rochat

Nadège Rochat est une voix expressive et singulière parmi les jeunes violoncellistes. Née à Genève de parents Franco-Suisses, Nadège Rochat rayonne en soliste avec orchestre dès l’âge de 16 ans, et se produit entre autres à la Zürich Tonhalle, au Musikverein de Vienne, aux Konzerthaus de Berlin et Dortmund, au Carnegie Hall à New York, au Théâtre Mariinsky, à la Beethoven-Haus de Bonn, au KKL de Lucerne, au Victoria Hall de Genève, etc. Elle a travaillé avec le Royal Scottish National Orchestra, le BBC Concert Orchestra, la Staatskapelle de Weimar, les Dortmunder Philharmoniker, le NDR Sinfonieorchester, la Württembergische Philharmonie Reutlingen, les Moscow Virtuosi (avec Yuri Bashmet), l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre de chambre de Genève ou encore l’Amadeus Chamber Orchestra de la radio polonaise, et dans des festivals tels que le Gstaad Menuhin Festival, les Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, Settimane musicali d’Ascona, Yaroslavl Musik Festival, Cello Unwrapped Festival à Londres, Musika-Música à Bilbao etc.

En 2021-2022 elle entamme une série de concert où elle interpréte le Concerto de Schumann avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse, une tournée de concerts en soliste avec l’Orchestre de la Suisse Romande, ainsi qu’une tournée en Allemagne avec le concerto d’Elgar, accompagnée par la Staatsphilharmonie Rheinland Pfalz.

À côté des grandes œuvres connues du répertoire pour violoncelle et orchestre, Nadège aime mettre en lumière des œuvres moins connues, elle donc a enregistré aux côtés des Concertos d’Elgar, Schumann, Lalo et Dvořák, les Concertos de Milhaud, Walton, Vaughan Williams et Caplet (Schumann, Dvorak et Caplet sont à paraître en 2021). Passionnée par les musiques traditionnelles et populaires, son duo avec le guitariste espagnol Rafael Aguirre et leur CD La Vida Breve explore le répertoire Espagnol et Sud-Américain.

De plus, dès son plus jeune âge, Nadège Rochat aime travailler avec des compositeurs contemporains. Elle a reçu à 2 reprises le prix de la fondation SUIZA pour l’interprétation d’œuvres contemporaines suisses, et participe régulièrement à la création d’œuvres pour violoncelle.

Nadège a quitté la France à l’âge de 15 ans pour étudier avec Maria Kliegel à Cologne, puis avec Robert Cohen à la Royal Academy de Londres où elle est à présent la plus jeune professeure.

Elle joue le violoncelle Ex-Vatican de Nicolo Amati (1620), généreusement mis à sa disposition par l’Escuela de los Artes de Florencia.