Séraphine Cotrez

Séraphine Cotrez a mené conjointement des études d’arts appliqués et de musique. Dotée d’une voix de mezzo-soprano ample et expressive, elle se forme d’abord au Conservatoire du 8e, puis du 5e arrondissement de Paris. Elle intègre en 2014 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Françoise Pollet, puis de Sophie Marin-Degor. Au cours de son cursus, elle étudie à l’Universität der Künst de Berlin, dans la classe de Julie Kaufmann et de Peter Maus, avec qui elle affine sa connaissance du répertoire allemand. Elle se perfectionne en mélodie française à l’Académie d’Orford au Canada, avec Rosemary Landry et Francis Perron, ainsi qu’à l’Académie Poulenc de Tours auprès de François Le Roux, Christian Ivaldi, Jeff Cohen et Nicolas Kruger. Désireuse de parfaire sa maîtrise du répertoire français, elle intègre la classe de François Le Roux en certificat spécialisé d’art vocal français à l’Ecole normale supérieure de musique Alfred Cortot.
Elle se produit en récital, oratorio et diverses productions lyriques, où elle aborde notamment en 2018 les rôles de Clorinde et Vénus dans Il Combattimento di Tancredi e Clorinda et Il ballo delle ingrate de Monteverdi à l’Opéra de Reims, puis en 2019 le rôle de Dardano dans Amadigi de Haendel avec l’ensemble Les Paladins, dirigé par Jérôme Correas. Sa voix est décrite par le critique Henry Runey comme « large, lyrique, non seulement en volume mais aussi en palette de couleurs et de dynamiques convoquées.».