Sophie Karthaüser

La soprano belge Sophie Karthäuser est considérée comme une des meilleures interprètes de Mozart. Elle a chanté sa première Pamina sous la direction de René Jacobs et sa première Susanna sous celle de William Christie, suivies par Despina et Zerlina au Théâtre Royal de la Monnaie, Ilia à Aix-en-Provence, au Théâtre des Champs-Elysées et à La Monnaie ainsi que Sandrina (La Finta Giardiniera) au Theater an der Wien.

Elle a remporté de grands succès avec La Calisto au TRM (René Jacobs), Agathe (Der Freischütz) à l’Opéra Comique (John Eliot Gardiner), Asteria (Tamerlano) à Bruxelles et Amsterdam (Christophe Rousset), Héro (Béatrice et Bénédict) à La Monnaie et à Glyndebourne.

La soprano a collaboré avec des ensembles prestigieux tels que les Wiener Philharmoniker, la Staatskapelle Dresden, le Gewandhaus Leipzig, le Mahler Chamber Orchestra, le Concentus Musicus Wien, le Freiburger Barockorchester, l’Akademie für Alte Musik, Les Arts Florissants, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège et le Belgian National Orchestra sous la direction de Christian Arming, Riccardo Chailly, William Christie, Stefan Gottfried, Nikolaus Harnoncourt, Jakub Hrůša, René Jacobs, Vladimir Jurowski, Louis Langrée, Antonello Manacorda, Ingo Metzmacher, Kazushi Ono, Jérémie Rhorer, Christophe Rousset et Hugh Wolff.

Passionnée de mélodies françaises et de Lieder, elle se produit notamment à la Philharmonie de Berlin et de Cologne, à la Monnaie, au Wigmore Hall et au Carnegie Hall de New York.

Sa discographie importante comprend des intégrales d’opéras ainsi que des récitals. Ses disques les plus récents sont Debussy/Harmonie du Soir (Asti/Degout/Planès, HM 2018), Le Bal des Animaux (Asti, HM 2018), La Flûte de Pan (Oxalys, Passacaille 2019) et L’Impatiente (le Concert de la Loge, Aparté 2019).

Sophie a fait partie des jurys de chant à l’IMEP (Namur), au Concours International de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger (Paris) ainsi qu’au Concours Musical international Reine Elisabeth de Belgique.