Youssoupha

Youssoupha, de son vrai nom Youssoupha Mabiki, naît en Zaïre d’un père Tabu Ley Rochereau, musicien de rumba congolaise, et d’une mère sénégalaise. Il arrive en France à l’âge de 12 ans dans la ville de Béziers avant de rejoindre sa tante à Paris. Sa mère meurt au Zaïre peu de temps après. Le jeune Youssoupha se consacre à ses études où il excelle en français. Son goût de l’écriture naît durant son adolescence en région parisienne. Il habite dans le Val d’Oise, puis dans les Yvelines, à Sartrouville, où il obtient son baccalauréat.

Durant ces années, il côtoie un milieu marqué par la précarité sociale. Une atmosphère particulière qui va marquer ses textes futurs. Le jeune rappeur s’oriente vers des études dans le domaine de la médiation culturelle et la communication à l’université de la Sorbonne, qu’il abandonne pour se lancer dans sa passion, le rap. En 1998, Youssoupha intègre un premier groupe, les Frères Lumières, créé avec son ami Prod avec lequel il sort ses premiers titres. Les titres les plus connus de cette collaboration sont une reprise de la chanson de Maxime Leforestier, Etre né quelque part et Né à Kinshasa, en référence à la ville natale du rappeur. Il fait ensuite partie du groupe Bana Kin, mais rapidement, le chanteur envisage une carrière solo.

À la fin des années 2000, Youssoupha fait plusieurs premières parties de plusieurs grands rappeurs internationaux, parmi lesquels Eminem, 50 Cent, Snoop Dogg. Le succès de ses premières apparitions sur de grandes scènes lui permet de sortir son premier album solo, A chaque frère, en 2007. Ce premier opus devient disque d’or et lance la carrière musicale de Youssoupha.
Le deuxième album du rappeur, Sur les chemins du retour, sorti en 2009, devient à nouveau disque d’or. Il est invité à composer en juillet 2009 une chanson pour le film Fast and Furious 4. Après la sortie de son album Sur les chemins du retour, Youssapha entame une grande tournée internationale à travers l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. Il acquiert une véritable renommée internationale qui n’a de cesse de s’accroître au fil du temps.

Le rappeur ne revient sur le devant de la scène qu’en 2012 avec l’album Noir d’****. L’album se place tout de suite dans les meilleures ventes du rap et ce, dès sa sortie numérique. Youssoupha est également nominé dans la catégorie révélation francophone de l’année au NRJ Music Awards en 2013.
En parallèle de sa carrière solo, Youssoupha multiplie les collaborations avec d’autres artistes. Il monte un groupe, La Ligue, avec Kery James et Médine et compose des chansons pour la chanteuse franco-algérienne Kenza Farah. Il participe également, en juillet 2013, au Stade de France, au concert Urban Peace 3 aux côtés d’IAM, Orelsan ou encore Stromae.
Il faut attendre 2015 pour que son prochain album sorte. Négritude ou NGRTD devient disque d’or puis disque de platine en quelques semaines. Le rappeur est nominé dans la catégorie meilleur album de musique urbaine de l’année. Après 3 ans d’absence, Youssoupha sort son dernier album, Polaroïd Experience, en septembre 2018.

Youssoupha a été nominé une fois aux Victoires de la Musique en 2013 en tant que révélation francophone de l’année et en 2015 dans la catégorie de l’album de musique urbaine de l’année pour NGRTD. Il a également été nominé en 2013 au Trace Urban Music Awards dans les catégories meilleure chanson, meilleur album et meilleure performance musicale. Il a reçu la même année le prix du meilleur clip pour la chanson Les disques de mon père.

Youssoupha est l’un des rappeurs les plus talentueux de sa génération. Il a su mettre à profit son talent d’écriture au service d’un message positif et de sonorités entraînantes.

 

© https://www.fnac.com/Youssoupha/ia585746/bio