Anastasia Kobekina

Avec un répertoire qui s’étend du Baroque à la musique contemporaine, tout autant à son aise avec un violoncelle ancien que sur son instrument moderne, Anastasia Kobekia se positionne d’emblée comme l’une des artistes les plus prometteuses de la nouvelle génération.

Comme soliste, elle se produit avec des ensembles de renommée internationale parmi lesquels l’Orchestre du Konzerthaus de Berlin, la Kammerphilharmonie de Brême, l’Orchestre Symphnique de Vienne, le Philarmonique de la BBC, la Kremerata Baltica, l’Orchestre du Théâtre Mariinsky, les Virtuoses de Moscou, l’orchestre Symphonique Tchaïkovski de Moscou, l’Orchestre national de Lille sous les directions de Krzysztof Penderecki, Valery Gergiev, Heinrich Schiff, Omer Meir Wellber, Vladimir Spivakov, Jean-Claude Casadesus et Dmitri Kitaïenko.

En 2022-2023, elle ouvrira la saison de l’Orchestre national de Cannes et retrouvera l’Orchestre national de Lille ; on pourra aussi l’entendre à la Cité de la Musique de Paris avec l’Orchestre national d’Île-de-France dans le cadre d’une tournée.

Anastasia Kobekina a été découverte en France en 2014 par Pascal Escande, directeur du festival d’Auvers-sur-Oise, après qu’il l’a entendue dans un concerto de Haydn dirigé par Vladimir Spirakov lors d’un concert au Annecy Classic Festival. En juin 2019, Anastasia Kobekina remporte la médaille de bronze du XVIe Concours International Tchaïkovski. Elle est aussi lauréate des prix Thierry Scherz et André Hoffmann des Sommets musicaux de Gsaad, récompense incluant un enregistrement avec orchestre paru en 2019 chez Claves. Anastasia Kobekina a été nommée « New Generation Artist » de la BBC pour la période 2018-2021.

Anastasia Kobekina se produit dans nombre de festivals de musique de chambre aux côtés de musiciens reconnus parmi lesquels Gidon Kremer, Renaud Capuçon, Yuri Bashmet, Giovanni Sollima, Denis Matsuev, Fazil Say, Vladimir Spivakov ou Andras Schiff.

Que ce soit en récital, comme en soliste ou en musique de chambre, elle se produit dans des lieux et des festivals prestigieux : Royal Concertgebouw d’Amsterdam, Lincoln Center, Avery Fischer Hall, Konzerthaus de berlin, Philarmonie de Hambourg, Tonhalle de Zurich, Théâtre Mariinsky, les Festivales Menuhin de Gstaas, de Verbier, de Schleswig Holstein et de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale, de Montpellier-Radio France, d’Auvers-sur-Oise ou encore le Festival de Pâques d’Aix-en-Provence et la Folle Journée de Nantes.

Anastasia débute le violoncelle à 4 ans. Elle complète ses études à la Central Music School de Moscou, puis rejoint l’Académie Kronberg en Allemagne sous l’égide de Frans Helmerson. Elle étudie ensuite à l’Université des Arts de Berlin dans la classe de Jens Peter Maintz et se perfectionne auprès de Jérôme Pernoo au Consevatoire de paris ainsi qu’à Francfort dans la classe de Kristin Von Der Goltz.

Elle joue un violoncelle Stradivarius daté de 1698, généreusement prêté par la Fondation Stradivari (Habisreutinger).