DIRECTEUR MUSICAL

Benjamin Levy

Directeur musical de l’Orchestre national de Cannes depuis 2016, Benjamin Levy a été prolongé jusqu’en 2025.

 Très actif sur les scènes symphoniques et lyriques européennes, il a été l’invité du Rotterdams Philharmonisch, de l’Orchestre de la Suisse Romande, de l’Orquesta Sinfonica de Euskadi, du Nederlandse, du Théatre Stansilavsky – Moscou, du Moscow Philharmonic, de l’Orchestre de Chambre de Lausanne,  du Gelders Orkest, Residentie Orkest – La Haye, du Noord Nederlands Orkest, de l’Icelandic Opera, de la Philharmonie Südwestfalen, de l’Orchestre Philharmonique de Cracovie, du Bogota Philharmonic, de l’Israel Symphony Orchestra, du Jyväskylä Sinfonia ou encore du Filharmonia Balticka Gdansk.

En France, il a dirigé de nombreuses formations comme l’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre National d’Ile-de-France, l’Orchestre National de Lorraine, l’Opéra National de Lyon, l’Orchestre de Chambre Nouvelle Aquitaine, l’Orchestre Lamoureux, l’Opéra National du Rhin, l’Orchestre National de Lyon et l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy…

Parmi ses récents projets et enregistrements : l’album Saint-Saëns avec la violoniste Geneviève Laurenceau et l’Orchestre de Picardie chez Naïve, le CD Dvořák avec la violoncelliste Nadège Rochat et le Royal Scottish National Orchestra chez Ars Produktion, Beethoven avec la pianiste Nino Gvetadze avec PHION, Orchestra of Gelderland & Overijsel chez Challenge Records,  « Une journée à Versailles » de Dominique Probst dans l’album Nuées avec l’Orchestre national de Cannes chez Continuo Classics, Waves avec Peter Von Poehl et le Norrlands Operan Symphony Orchestra Umeå, et un enregistrement discographique avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. Deux albums enregistrés avec l’Orchestre national de Cannes sont à paraître : Croisette années folles chez Warner Classics et Mission Mandoline avec le mandoliniste Vincent Beer-Demander, ainsi qu’une série vidéo La Fabrique de l’Orchestre en compagnie de Christian Merlin.

Benjamin est nommé « révélation musicale » de l’année 2005 par le syndicat de la critique dramatique et musicale. Il reçoit en 2008 le prix « Jeune Talent – Chef d’orchestre » de l’ADAMI et est nommé au grade de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en mai 2022.

Benjamin Levy s’est formé aux Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon
(Premier Prix de percussion) et de Paris (Prix d’analyse et classe de direction d’orchestre). Il étudie à l’American Academy of Conducting d’Aspen (Etats-Unis) auprès de David Zinman ainsi qu’à l’Academia Chigiana de Sienne. Benjamin a ensuite été régulièrement l’assistant de Marc Minkowski (Opéra de Paris, Oper Leipzig, Festival de Salzburg) et a passé deux saisons comme Chef-Assistant de la Radio Filharmonisch Orkest
et la Radio Kamer Filharmonie.

Remarqué avec la Compagnie « Les Brigands », il a défendu avec cet ensemble des pièces rares du répertoire lyrique léger, dont Le Docteur OX de Offenbach et Ta Bouche de Yvain, pour lesquelles il a reçu
un Diapason d’Or. 

Fondateur de l’Orchestre de Chambre Pelléas, il donne avec cette formation au fonctionnement collégial de nombreux concerts en France et en Europe (Concertgebouw d’Amsterdam en 2011 et 2014, Pelléas et Mélisande au TCE en 2018, Festival Enescu à Bucarest en 2019, Les 7 péchés capitaux de Bertolt Brecht et Kurt Weill,
mise en scène de Jacques Osinski, au Théâtre Athénée Louis-Jouvet en 2021). Le CD Beethoven enregistré en compagnie du violoniste Lorenzo Gatto et de l’Orchestre Pelléas pour Zig-Zag Territoires a reçu un accueil unanime de la presse et de la critique. L’album Paris est une Fête avec la violoniste Alexandra Soumm, partenaire de longue date de l’Orchestre de Chambre Pelléas, paraîtra en 2022 chez Fuga Libera.