Jardin Frédéric Mistral – BIOT

Jacques Offenbach(Arrangements Philippe Favergeaud)
Orphée aux enfers – Ouverture
La Périchole, couplets de l’Incognito “Sans en rien souffler à personne…“
La Vie Parisienne, “Nous venons, arrivons de tous les pays du monde…”
La Grande Duchesse de Gérolstein, “Portez armes…”
La Grande Duchesse de Gérolstein, air de la Grande Duchesse “Vous aimez le danger…”
La Grande Duchesse de Gérolstein, air du Général Boum “Et pif paf pouf…”
Pomme d’Api, couplet de Catherine “j’en prendrai un, deux, trois…”
La Périchole, couplet de l’aveu “Tu n’es pas beau, tu n’es pas riche…”
Orphée aux enfers, chœur infernal “Vive le vin, vive Pluton…”
La Belle Hélène, invocation à Vénus “On me nomme Hélène la blonde…”
Les Contes d’Hoffmann, air d’Olympia Les oiseaux dans la charmille…”
Les Contes d’Hoffmann, air de Dapertutto Scintille diamant…”
Orphée aux enfers, couplet d’Eurydice “La mort m’apparaît souriante…”
Les Contes d’Hoffmann, La Barcarolle “Belle nuit, ô nuit d’amour… ”
Orphée aux enfers, duo de la Mouche “Il m’a semblé sur mon épaule…”  
La Vie Parisienne, grand final “Par nos chansons et par nos cris…”
La Vie Parisienne, final du 3e acte “Feu partout…”

 Repli en cas de mauvais temps : Salle polyvalente Paul Gilardi.

 

LES ARTISTES

Wolfgang DOERNER, direction
Aude FABRE, soprano
Valentine LEMERCIER, mezzo
Bernard IMBERT, baryton
Chœur de la Compagnie Lyrique de Madame Croche, direction Stéphan Nicolay