LES PLUS BEAUX TRIOS SLAVES

Deux trios slaves, deux œuvres qui expriment la douleur et le désespoir de deux hommes face à la perte d’êtres chers.
Smetana écrit son Trio pour piano, violon et violoncelle après avoir perdu sa fille âgée de quatre ans. Il y exprime avec subtilité tout le spectre du chagrin lié à cette disparition : l’angoisse, la mélancolie et la nostalgie. Grand admirateur de l’œuvre de Liszt, Smetana reçut de ce maître un hommage émouvant après l’interprétation de cette page : Liszt se leva, embrassa le compositeur et le félicita pour sa profonde compréhension de la musique, « confession de l’âme ».

Le Trio n°2 de Chostakovitch évoque quant à lui la lassitude et la cruauté que lui inspirent l’horreur des camps et la perte de proches. Chostakovitch compose cette page alors qu’il est en exil ; par le biais de la musique il retrouve ses racines slaves et utilise également un thème populaire juif pour affirmer son opposition aux régimes fascistes. Au-delà de la douleur et du désespoir, Chostakovitch cherche à exprimer l’expression de la terreur de la mort.

LES ARTISTES

Présentation des œuvres par Alain Fourchotte

PROGRAMME

BEDRICH SMETANA
Trio pour piano, violon et violoncelle en sol mineur, op. 15

DIMITRI CHOSTAKOVITCH
Trio n°2 pour piano et cordes en mi mineur, op. 67

Durée du concert ≃ 1h

mardi 5 novembre 2019 | 19:00

MJC Picaud – Cannes

23 avenue du Docteur Raymond Picaud

06400 Cannes

Informations Utiles

Bus 1, 2, 7, A (Médiathèque)

Parking Picaud : 1h gratuite et gratuit à partir de 19h

Tarifs

  • Musique de chambre
  • Tout public
  • Hors Abonnement
Tarif plein15 €
Tarif réduit13 €
– 26 ans5 €